Mouvement pour une Nouvelle Humanité  Accueil Politique Société Cultures Spiritualité Statuts Charte Internet
Recevez gratuitement le bulletin du M.N.H

  
Le Lobby Israélien et la politique étrangère américaine (part 6)
Conclusion




L'influence du Lobby cause des problèmes sur plusieurs fronts.

Elle augmente le danger terroriste auquel font face tous les états – y compris les alliés européens de l'Amérique.
Elle a rendu impossible la fin du conflit Israélo-Palestinien, une situation qui donne aux extrémistes un outil recruteur puissant, augmente le réservoir des terroristes potentiels et des sympathisants, et contribue au radicalisme islamique en Europe et en Asie.


Également inquiétant, la campagne du Lobby pour un changement de régime en Iran et en Syrie pourrait mener les Etats-Unis à attaquer ces pays, avec des effets potentiellement désastreux. Nous n'avons pas besoin d'un 'autre Irak.

Àu minimum, l'hostilité du Lobby envers la Syrie et l'Iran rend presque impossible à Washington de les enrôler dans la lutte contre Al-Qaida et l'insurrection irakienne, où leur aide serait vraiment nécessaire.

Il y a là aussi une dimension morale.

Grâce au Lobby, les Etats-Unis sont devenus ceux qui ont rendu possible l'expansion israélienne dans les Territoires Occupés, les rendant complices des crimes perpétrés contre les Palestiniens.

Cette situation contredit les efforts de Washington pour favoriser la démocratie à l'étranger et les rend hypocrites quand il pousse d'autres états à respecter les droits de l'homme.

Les efforts des Etats-Unis pour limiter la prolifération nucléaire apparaissent également hypocrite étant donné sa bonne volonté à accepter l'arsenal nucléaire d'Israel qui encourage seulement l'Iran et d'autres à chercher des capacités semblables.

De plus, la campagne du Lobby pour étouffer le débat concernant Israel est malsain pour la démocratie.

Réduire au silence les sceptiques en organisant des listes noires et des boycotts - ou suggérer que les critiques sont des antisémites - viole le principe du libre débat dont dépend la démocratie.

L'incapacité du congrès à avoir une véritable discussion sur ces questions importantes paralyse le processus tout entier de la délibération démocratique.
Les partisans d'Israel devraient être libres de le faire et de défier ceux qui sont en désaccord avec eux, mais les efforts pour étouffer le débat par l'intimidation devraient être sévèrement condamnés.

En conclusion, l'influence du Lobby a été mauvaise pour Israel.
Sa capacité à persuader Washington de soutenir un agenda expansionniste a découragé Israel de saisir des occasions - dont un traité de paix avec la Syrie et une application rapide et totale des Accords d'Oslo qui aurait sauvé la vie des Israéliens et aurait diminué les rangs des extrémistes palestiniens.

Refuser aux Palestiniens leurs droits politiques légitimes n'a certainement pas rendu Israel plus sûr, et la longue campagne pour tuer ou marginaliser une génération de responsables palestiniens a renforcé des groupes extrémistes comme le Hamas, et a réduit le nombre de leaders palestiniens qui seraient disposés à accepter un arrangement juste et capables de le mettre en place. Israel lui-même serait probablement mieux si le Lobby étaient moins puissant et si la politique américaine était plus équitable.


Il y a pourtant une lueur d'espoir.

Bien que le Lobby reste une force puissante, il est de plus en plus difficile cacher les effets nuisibles de son influence. Les états puissants peuvent maintenir des politiques imparfaites pendant un certain temps, mais la réalité ne peut pas être ignorée indéfiniment.

Ce qui est nécessaire, c'est une discussion franche sur l'influence du Lobby et un débat plus ouvert sur les intérêts des Etats-Unis dans cette région vitale. Le bien-être d'Israel est l'un de ces intérêts, mais l'occupation continue de la Cisjordanie et de son agenda régional plus large ne le sont pas.

Un débat ouvert exposerait les limites du problème stratégique et moral d'un soutien américain à une seule partie et pourrait faire évoluer les Etats-Unis vers une position plus conforme à ses propres intérêts nationaux, aux intérêts des autres états dans la région, et aussi aux intérêts à long terme d'Israel.









Copyright © M.N.H .Tous droits réservés.

Publié le: 2006-03-28

[ Retour ]
Content ©

©2005 - Mouvement pour une Nouvelle Humanité   Accueil Politique Société Cultures Spiritualité Statuts Charte Internet
Les documents publiés sur ce site sont soumis aux droits d'auteur. Leur utilisation sans l'accord des auteurs est interdite.
MNH - Siège social : 26 allée Georges Récipon 75019 Paris, France
Tél : +33 (0) 6 13 18 64 86



Site motorisé par PHP-Nuke.