Mouvement pour une Nouvelle Humanité  Accueil Politique Société Cultures Spiritualité Statuts Charte Internet
Recevez gratuitement le bulletin du M.N.H

  
Société: NEW JERSEY : excuses pour l'esclavage
Edité le 05 janvier 2008


Société Esclavage : Le New Jersey examine une résolution sur des excuses officielles Des législateurs du New Jersey doivent considérer jeudi une résolution demandant des excuses pour l’esclavage dans cet Etat du nord des Etats-Unis, a rapporté mardi la presse locale.
En vertu de la résolution, le New Jersey exprime son "profond regret pour le rôle de l’Etat dans l’esclavage et fait des excuses pour les erreurs provoquées par l’esclavage et ses conséquences aux Etats-Unis".
Le législateur démocrate William Payne, un parrain de la résolution, a souligné que l’esclavage était néfaste et honteux. "L’esclavage était une pratique néfaste et honteuse, et le New Jersey doit exprimer des remords quant à son implication dans le passé", a-t-il dit.
Une excuse consolera les Noirs qui représentent 14,5% des 8,7 millions d’habitants de l’Etat, et donnera un exemple à d’autres Etats, a-t-il ajouté.

Jusqu’à présent, quatre Etats américains de l’Alabama, du Maryland, de la Caroline du Nord et de la Virginie, ont déjà présenté leurs excuses pour l’esclavage. Mardi marque le 200e anniversaire de l’abolition de la traite des esclaves noirs aux Etats-Unis.

Interrogé sur cette décision de l'Etat du New-Jersey, le délégué du Conseil d'Administration du MNH a "apprécié les efforts déployés par l'Etat du New-Jersey en espérant qu'il ne s'agisse pas d'une manière cynique pour les législateurs démocrates d'attirer le vote Noir en cette période électorale".
Il a précisé que "Les excuses seules ne suffisent pas à réparer les dégâts moraux, psychologiques, financiers. Les conséquences de ce méga crime contre l'Humanité sont inquantifiables et inqualifiables jusqu'à nos jours. Si l'on admet que l'Afrique est le berceau de la civilisation, le berceau de l'Humanité (et c'est la thèse des scientifiques), l'on doit admettre de facto que l'esclavage est le véritable crime contre l'Humanité, n'en déplaise aux révisionnistes et aux escrocs intellectuels."

Sur ce sujet, La France et ses dirigeants se refusent toujours à toute reconnaissance de la participation de leur pays à la traite négrière et à l'esclavage des Noirs en Europe et dans les Amériques.

La Rédaction du MNH

 
Lire aussi
· L'église catholique Bénit la Traite Négrière

· La police française violente, raciste et au dessus des lois ?

· Communiqué du MNH sur l'affaire DSK

· Dieudonné, le tocsin et le glas !

· 16 juin 1976, révolte de Soweto

Suite...

Donnez une note à cet article
Note actuelle: 5



Merci de prendre une seconde et noter cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Nul


Options

 Format imprimable Format imprimable


"Utilisateurs" |   | 1 commentaire | Recherchez la discussion
Les opinions exprimées dans ces colonnes sont celles des auteurs et ne réflètent pas nécessairement la ligne éditoriale de l'association MNH !

Re: NEW JERSEY : excuses pour l'esclavage
par Visiteur le 07 janvier 2008
Les petits ruisseaux forment de grands fleuves.
Par petites pierres et de façon soutenue, les Noirs du monde réécriront leur histoire, cette histoire souvent tue par ceux là même qui ont bati des empires sur le sang d'autres humains et qui refusent d'admettre qu'ils furent d'abord négriers avant de se reconvertir dans la finance, des exemples abondent.

Il est vrai aussi que notre communauté ne se bouge pas beaucoup dans l'espace francophone pour faire plier ces pays, hier esclavagistes et aujourd'hui colonialistes, et les amener à dédomager.

Qui dit crime contre l'humanité dit crime inprescriptible. Donc la dette qui n'est pas payer aujourd'hui sera payée au prix fort demain par leurs enfants.


[ Répondre à ce message ]


©2005 - Mouvement pour une Nouvelle Humanité   Accueil Politique Société Cultures Spiritualité Statuts Charte Internet
Les documents publiés sur ce site sont soumis aux droits d'auteur. Leur utilisation sans l'accord des auteurs est interdite.
MNH - Siège social : 26 allée Georges Récipon 75019 Paris, France
Tél : +33 (0) 6 13 18 64 86



Site motorisé par PHP-Nuke.