Mouvement pour une Nouvelle Humanité  Accueil Politique Société Cultures Spiritualité Statuts Charte Internet
Recevez gratuitement le bulletin du M.N.H

  
Colonialisme: Sommet de l’Union africaine (UA) : Sarkozy arrive avec 60 personnes
Edité le 28 janvier 2011


Politique L’arrogance que le président français affiche dans le règlement de la crise post électorale en Côte d’Ivoire va, à n’en point douter, cristalliser davantage la position des défenseurs de la dignité africaine. Hier, nous avons appris, selon une source proche de l’Elysée, que le président français se déplace à Addis-Abeba avec une délégation forte de 60 personnalités politiques et du monde des affaires. C’est demain soir qu’il quitte Paris, la capitale française pour Addis-Abeba, la capitale
éthiopienne, où il devrait atterrir tôt le matin du dimanche. Dans l’après-midi, il prendra l’avion pour retourner en France.

Selon son agenda qui nous a été communiqué, il rencontrera personnellement le président sud-africain Jacob Zuma avec qui il parlera de la crise ivoirienne. Nicolas Sarkozy, selon des informations en provenance du Quai d’Orsay, ne veut pas perdre la face dans la bataille qu’il a engagée en Côte d’Ivoire contre Laurent Gbagbo. Il veut absolument en sortir la tête haute pour ne pas donner à ses compatriotes et au monde entier le sentiment d’un président qui parle pour ne rien dire. Ce qui pourrait faire baisser sa cote de popularité au sein de la population française à quelques mois de la prochaine présidentielle. Mais le président français craint aussi et surtout de
creuser le tombeau de la Françafrique s’il venait à perdre la bataille diplomatique comme cela est en train de se dessiner.

C’est la raison pour laquelle il entend s’entretenir avec le président de l’Afrique du Sud, la puissance économique africaine qui rejette catégoriquement tous les plans macabres que propose Paris pour le règlement de la crise post électorale.

Nicolas Sarkozy et son équipe ont tout prévu. Chaque président africain présent au sommet et qui soutient la paix en Côte d’Ivoire et les propositions du président Laurent Gbagbo aura son chien de garde français. Ainsi les présidents gambien Yaya Jammey, angolais Eduardo dos Santos, ougandais Yoweri Museveni et tous les autres auront-ils, dans leur suite présidentielle, la visite des collaborateurs de Sarkozy que sont : la ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Coopération, les Monsieurs Afrique de l’Elysée et du Quai d’Orsay, etc.

Comme chacun le sait maintenant, à l’Elysée, à Matignon, au Medef, au Quai d’Orsay, à l’état-major des armées françaises, nombreux sont ceux qui ne sont pas d’accord avec la voie choisie par leur chef de l’Etat. C’est régulièrement que les conseillers du président français lui répètent que la Côte d’Ivoire va se transformer en bourbier pour la France si elle s’engage dans un conflit quelconque avec les Ivoiriens. Pour ne pas être emmerdé tous les jours par ses conseillers, Sarkozy a décidé de gérer seul la crise en prenant les décisions qui lui plaisent. C’est pourquoi
il pilote seul la crise et fonce tout droit dans le mur.

A Addis-Abeba où la réunion des ministres des Affaires étrangères a déjà donné le ton de ce que pourrait être la voie à emprunter pour résoudre la crise ivoirienne, il faut avouer que le président français aura fort à faire devant des Africains debout qui réclament haut et fort leur statut d’Homme.

Abdoulaye Villard Sanogo



 
Lire aussi
· Quand l’Occident a faim, l’Afrique doit mourir

· Pour combattre la France, nous devons savoir de quoi elle est capable.

· B. P Logbo rappelle aux présidents d'institutions ivoiriennes, l'art. 98 de la c

· COMMEMORATION DE LA DEPORTATION D'AFRICAINS

· Bon anniversaire M. le Président Gbagbo !

Suite...

Donnez une note à cet article
Note actuelle: 0

Merci de prendre une seconde et noter cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Nul


Options

 Format imprimable Format imprimable


"Utilisateurs" |   | 0 commentaires
Les opinions exprimées dans ces colonnes sont celles des auteurs et ne réflètent pas nécessairement la ligne éditoriale de l'association MNH !

©2005 - Mouvement pour une Nouvelle Humanité   Accueil Politique Société Cultures Spiritualité Statuts Charte Internet
Les documents publiés sur ce site sont soumis aux droits d'auteur. Leur utilisation sans l'accord des auteurs est interdite.
MNH - Siège social : 26 allée Georges Récipon 75019 Paris, France
Tél : +33 (0) 6 13 18 64 86



Site motorisé par PHP-Nuke.