Mouvement pour une Nouvelle Humanité  Accueil Politique Société Cultures Spiritualité Statuts Charte Internet
Recevez gratuitement le bulletin du M.N.H

  
Spiritualité: Les Leaders chrétiens présentent leurs excuses à l’Afrique
Edité le 05 septembre 2006


Spiritualité « Nous sommes venus en Afrique pour faire des excuses et pour admettre nos péchés, et puis pour chercher la repentance et la réconciliation avec nos frères africains ». C’est ainsi qu’a commencé la confession de Chris SEATON au centre de conférence d’Harare (Zimbabwe) le 29 août 2006 dernier.

La délégation occidentale des Leaders chrétiens a formellement présenté des excuses à l’Afrique pour des crimes commis pendant la traite négrière transatlantique et la colonisation du continent.

Ces confessions ont été faites devant des centaines de délégués, parmi lesquels se trouvaient l'ancien Président mozambicain M. Joachim CHISSANO, le ministre du développement des Sciences et des technologies DR Olivia MUCHENA, le Président du Conseil des chefs Fortune CHARUMBIRA, ainsi que les représentants de 24 Etats africains.

La délégation des Leaders chrétiens représentait les pays européens (Grande-Bretagne, Allemagne, France, Portugal, Espagne, Pays Bas) et les Etats-Unis.

La cérémonie fut très émouvante, notamment lorsque les Leaders chrétiens se sont mis à genoux devant M. CHISSANO et sa délégation, pour demander le pardon pour les péchés commis contre l'Afrique. Certains étaient en larmes.

Les Leaders chrétiens occidentaux ont demandé aux Africains et à leurs descendants de les pardonner pour le rôle qu’ils ont eu dans la traite négrière et l’esclavage des Noirs, de les pardonner pour l’exploitation du continent par des ruses et des divisions qui ont entraîné des conflits et fait couler le sang des innocents.

Les Leaders chrétiens ont reconnu que la plupart des problèmes auxquels l’Afrique fait face aujourd’hui émanent du colonialisme. Ils ont aussi admis la pratique des tortures et le dénigrement des Africains, ainsi que leur soutien à l’Apartheid en Afrique du Sud.

M. Chris SEATON, Président du comité « European African Reconciliation Process », s’est confessé au nom de la Grande Bretagne et a demandé le pardon pour les péchés commis par son pays contre le Zimbabwe durant la période coloniale. M. SEATON, drapé de l’étendard britannique (l'union Jack) qui avait été planté lors de la colonisation du Zimbabwe, mis en exergue le pillage des ressources africaines ayant abouti aux pratiques commerciales injustes et qui perdure de nos jours.
M. SEATON confia que les Britanniques ont menti au roi LOBENGULA en lui faisant signer une concession en 1888 dont le résultat fut l’occupation de vastes régions de terre par les colons occidentaux au détriment des paysans Africains. « Nous nous repentons pour avoir plus pris et moins donner, d’avoir spolier les richesses et les terres de l'Afrique. Nous nous repentons pour avoir déshumanisé les Africains, les traitant comme de la marchandise et les appelant ivoire noir. Nous nous repentons pour avoir volé aux Africains leur histoire et leur identité. Aujourd'hui nous demandons le pardon au nom du Christ, devant vous tous et devant Dieu », déclara t-il.

Dans sa réponse, M. CHISSANO a d’abord exprimé son humiliation par le geste des chefs chrétiens. Il a ensuite déclaré sous un torrent d’applaudissements « J’aimerais aussi demander pardon parce que la plupart des péchés commis par les Européens n'ont pas été commis par eux seuls. Il est symbolique que cet événement annuel ait lieu au Zimbabwe, un pays qui souffre des injustices des relations internationales déséquilibrées, dans lesquelles les puissants imposent leur volonté, un rappel vif du colonialisme. »

L'ancien président Mozambicain a dit qu’il espère que le procédé de réconciliation encouragerait des Zimbabwéens à se rendre ensemble aux Nations Unies pour surmonter les défis de leur pays.
Dans son allocution, il a regretté que’« la plupart des Européens restent sur la défensive lorsqu’ils sont confrontés aux conséquences du colonialisme. Ils s’enferment dans l'énonciation que le colonialisme a disparu et les raisons du sous-développement de l’Afrique sont à chercher dans la mauvaise gouvernance et la corruption. »


 
Lire aussi
· AU REVOIR PAPA CESAIRE

· Origines africaines des réligions

Suite...

Donnez une note à cet article
Note actuelle: 3.8



Merci de prendre une seconde et noter cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Nul


Options

 Format imprimable Format imprimable


"Utilisateurs" |   | 6 commentaires | Recherchez la discussion
Les opinions exprimées dans ces colonnes sont celles des auteurs et ne réflètent pas nécessairement la ligne éditoriale de l'association MNH !

Re: Les Leaders chrétiens présentent leurs excuses à l’Afrique
par Visiteur le 06 septembre 2006
J'appelle ça l'art de botter en touche dont les Occidentaux nous ont tant abreuvé. Tant de crimes contre l'humanité, tant d'humiliations contre les Noirs en Europe ne peuvent pas se solder par une demande de pardon, même si cette confession est faite à genou au Zimbabwe (ex Rhodésie) par ces mêmes organisations maffieuses qui bénissaient la traite des Noirs, la déportation des enfants et les spoliations massives des Africains.

Les descendants africains et antillais de ces victimes qui ont construit GRATUITEMENT l'Europe et les USA et enrichi leurs banques ne demandent qu'une chose : JUSTICE et REPARATIONS.

Le compte à rebours est en marche...


[ Répondre à ce message ]


Re: Les Leaders chrétiens présentent leurs excuses à l’Afrique
par Visiteur le 02 janvier 2007
Il ne faut pas se faire d'illusion, dans la vie tout se paye, rien n'est gratuit ! Comme on dit chez nous : "Padon pa ka guéri bobo" c'est-à-dire : "Le pardon ne guérit pas la blessure". Donc, tôt ou tard, d'une façon ou d'une autre ils vont payer le mal qu'ils ont fait.

AKANTI



[ Répondre à ce message ]


Re: Les Leaders chrétiens présentent leurs excuses à l’Afrique
par Visiteur le 13 juillet 2007
C'était trop tard car l'ÄFREEKÂ n'a pas besoin de ces exuses hypocrites !!! Rentrez chez vous maintenant !!!


[ Répondre à ce message ]


©2005 - Mouvement pour une Nouvelle Humanité   Accueil Politique Société Cultures Spiritualité Statuts Charte Internet
Les documents publiés sur ce site sont soumis aux droits d'auteur. Leur utilisation sans l'accord des auteurs est interdite.
MNH - Siège social : 26 allée Georges Récipon 75019 Paris, France
Tél : +33 (0) 6 13 18 64 86



Site motorisé par PHP-Nuke.