Incohérence et guerre d'usure : Le combat continue !
Date: 28 décembre 2006
Rubrique: Actions judiciaires


  Le 12 décembre 2006 dernier, s'est tenu le nième épisode du procès du négrophobe Alain Finkielkraut.
Le philosophe sioniste, qui dispose toujours d'un parloir à l'école polytechnique et sur les média nationaux, peut à loisir essaimer le venin de la haine des Noirs et de la déliquescence morale des institutions républicaines.


Le 12 décembre 2006 dernier, s'est tenu le nième épisode du procès du négrophobe Alain Finkielkraut.
Le philosophe sioniste, qui dispose toujours d'un parloir à l'école polytechnique et d'un accès aux média nationaux, peut à loisir essaimer le venin de la haine des Noirs et de la déliquescence morale des institutions républicaines.

Un point pour nous
Après expertise judiciaire et technique, les statuts produits par le COFFAD sont d'origine et conformes au droit d'ester en justice.
Les accusations infondées de faux et usage de faux, formulées par l'avocat de Finkielkraut, à propos des statuts du COFFAD sont tombées suite à expertise sérieuse de la police scientifique.


L'incohérence

En bonne logique, cela aurait pu conduire le Président BONNAL à la prise de sanctions. il s'agissait de dénonciations calomnieuses, c'est grave. Mais bien au contraire, le président conclut que la plainte est irrecevable sur le fond !


Le combat continue

Les parties civiles font appel. Nous aurons bientôt la date de la prochaine audience.
La jurisprudence est très claire pour d'autres affaires du même genre (PETRE-GRENOUILLEAU) et dans le cas d'une autre plainte contre Finkielkraut ; au final elle ont toutes été déclarées recevables par la Chambre d'instruction !

Alors que les déclarations ouvertement négrophobes se multiplient (Georges Frêche, Pascal SEVRAN) et que les cabales contre les intellectuels noirs portent désormais sur la correspondance privée (Raphaël CONFIANT attaqué dans Le Monde pour un texte qu'il N'A PAS PUBLIÉ), cette décision est inacceptable au regard du droit, des droits humains pour tous les humains ainsi que de l'égalité de tous les citoyens français face aux propos et actes racistes d'où qu'ils viennent.


L'heure des Réparations

Le procès contre FINKIELKRAUT est la base de la résolution de toutes les autres injustices frappant d'autres communautés non-blanches ou tout simplement différentes de la norme imposée par les élites qui fabriquent racisme et exclusion.

L'heure a sonné pour que nous sortions des jérémiades et prenions collectivement et durablement nos affaires en main. C'est l'avenir de notre descendance qui est en jeu.


Nous ne lâcherons pas

9 plaintes ont été déposées sur le même registre du racisme anti-noir dont plusieurs concernent Alain FINKIELKRAUT qui semble être devenu un spécialiste de la négrophobie élitaire avec fenêtre ouverte sur l'international...

L'ensemble de la communauté noire et de ses amis des autres communautés doivent s'emparer collectivement et massivement de l'enjeu très important pour tous les habitants de la France de cette question d'inégalité de traitement des faits de racisme lorsque les victimes sont noires.



La rédaction du MNH
Les comités de soutien






Cet article provient de M.N.H
http://www.association-mnh.com

L'URL de cet article est:
http://www.association-mnh.com/modules.php?name=News&file=article&sid=94